• Un peu de sérieux

     

    Le premier ministre socialiste Manuel Valls était l'invité de l'émission "des paroles et des actes", sur la télévision d'Etat France 2, jeudi 24 septembre 2015.

    J'avoue que je ne l'ai pas regardé. J'ai préféré regarder un film sur une autre chaîne de télévision.

    Depuis quelques mois, Manuel Valls se distingue par des interventions dans lesquelles il montre un visage agité, voire haineux. Il révèle son incapacité à distinguer discours historique et discours hystérique. Ce qui, à la longue, devient très pénible.

    Après le film, j'ai néanmoins basculé sur France 2 pour regarder la fin de l'émission, qui se terminait par un débat entre Manuel Valls et François Fillon, ancien premier ministre UMP, de 2007 à 2012.

    Après ce débat, en toute fin d'émission, un dénommé Karim Rissouli, journaliste ou animateur de télévision, présentait une synthèse des dizaines de milliers de messages publiés sur Twitter en réaction à l'émission. Celui-ci a malheureusement terminé l'émission par une guignolade, dont voici les propos, un peu raccourcis quand même, car monsieur Rissouli, content de s'entendre parler, était interminable et redondant. "On va vous mettre à contribution si vous êtes d'accord. Aux Etats-Unis, Barack Obama1 a fait un carton en acceptant de lire lui-même, à l'antenne, face caméra, des tweets le concernant, des tweets plus ou moins gentils, voire carrément méchants. Manuel Valls, ils sont là, regardez; dans ma main droite, le tweet très gentil; dans ma main gauche, le tweet méchant, peut-être carrément méchant."

    Manuel Valls a accepté d'en prendre un, mais ne l'a finalement pas lu. Il a répondu (j'ai aussi raccourci son propos): "Je vais prendre bien sûr le méchant. Mais quand même un mot. Je vous donne ma conception. Je pense que la politique, ce n'est pas du spectacle."

    Le présentateur, David Pujadas, a concédé que Manuel Valls pouvait s'abstenir de lire le message le dénigrant: "Ce n'est pas une obligation". Merci bien d'autoriser le premier ministre à faire ce qu'il veut!

    En tous cas, il faut rendre hommage à Manuel Valls pour cette réaction digne, qui a médusé les présentateurs de la télévision, sans doute habitués à ce que les hommes politiques de l'UMP et du PS courbent l'échine devant eux, de peur de paraître ringards. Et il faut d'autant plus souligner et soutenir cette attitude, qu'elle n'est pas forcément répandue.

    Sans remonter très loin dans le temps, le jeudi 17 septembre 2015, le pathétique ancien ministre socialiste Jack Lang avait accepté de participer à l'émission "touche pas à mon poste" sur la chaîne privée D8. Jack Lang n'a apparemment ennuyé personne ce soir-là avec des réflexions d'homme d'Etat; sa contribution au débat intellectuel et à la diffusion de la culture a consisté à danser la "chenille"......

      

    1- Barack Obama: président démocrate américain de 2009 à 2017

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :