• Abstention et sens civique

     

    Comme à chaque élection, nous avons eu droit, sur les chaînes de télévision, à des "micro-trottoirs" donnant la parole à des abstentionnistes.

    J'avoue que le micro complaisamment tendu à ces gens m'énerve, et m'énerve de plus en plus. Car çà contribue, me semble-t-il, à légitimer le fait de ne pas aller voter.

    Eh oui, à les entendre, quoi de plus normal que de ne pas aller voter? Parce que les hommes politiques ne s'occupent pas de nous, parce qu'on a pas le temps d'aller voter. Et évidemment, jamais personne pour répondre à ces gens-là. Personne pour leur demander le temps qu'ils passent devant des matches de football, devant des séries américaines à la télévision, à tous ces gens "normaux" qui sont tellement débordés qu'ils ne trouvent pas une heure de libre pour lire les professions de foi des candidats et une heure pour se déplacer vers leur bureau de vote.

    Pour finir, je ne peux pas oublier le sort réservé aux soirées électorales. Fini le temps où, sur toutes les chaînes, la soirée du dimanche était consacrée aux résultats de l'élection, et à l'analyse des situations électorales locales. Parmi les grandes chaînes de télévision généralistes, une seule a animé une soirée électorale: France 3. Une seule! La télévision d'Etat France 2 avait mieux à nous offrir: une rediffusion de film le soir des deux tours des élections. Sur TF1, la plus importante télévision privée du pays, ce fut une rediffusion de film le soir du premier tour, et un match de football le soir du second. C'est aussi dans les programmes de télévision qu'on peut voir l'affaissement civique du pays.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :